Les formalités à régler avant de partir aux Etats-Unis

Avant de se perdre dans les rues de New York et tomber sous le charme de la ville de San Francisco, il convient de bien préparer son voyage aux USA. En effet, bien que les États-Unis soient une terre d’immigration, les responsables ne laissent pas entrer tout le monde dans le pays. Les formalités sont de plus en plus complexes et les touristes mal informés risquent de se faire surprendre au dernier moment.

Les formalités de base pour entrer aux États-Unis

Dès qu’il s’agit de passer la frontière et de prendre l’avion, les Français doivent disposer d’un passeport biométrique ou électronique valide. Cela constitue une formalité de base qui n’est plus à rappeler. Les ressortissants de l’Union européenne doivent également présenter un billet aller-retour. La date du retour est obligatoire. Cette pièce servira à prouver que le touriste ne séjournera pas aux USA au-delà de 90 jours. Il s’agit du délai maximal pendant lequel un étranger est autorisé à rester aux États-Unis pour un voyage touristique. Enfin, grâce au programme d’exemption de visa, il n’est plus nécessaire de faire une demande de visa court séjour. Depuis 2009, les citoyens français, belges et suisses n’ont plus à suivre cette démarche pour visiter les États-Unis. Par contre, ils sont soumis à d’autres formes de procédures administratives.

L’ESTA : l’autorisation de voyage électronique

Autant l’avouer, les formalités d’accès aux États-Unis n’ont rien d’une partie de plaisir. En plus des billets, des visites médicales obligatoires et du passeport valide, il faut également effectuer une demande d’autorisation de voyage ESTA. Il s’agit de l’une des pièces indispensables à présenter avant l’embarquement, sans quoi le touriste ne pourra pas prendre son vol. Ce document sert à vérifier l’identité des étrangers qui souhaitent entrer dans le territoire américain.

L’obtention de l’ESTA se fait en moins d’une semaine grâce à une procédure en ligne. L’intéressé aura à remplir un formulaire sur le site officiel de l’ambassade des États-Unis. Il peut également s’adresser à une plateforme privée qui propose de faciliter les démarches. Trouver plus de renseignements à ce propos dans l’article : Autorisation ESTA USA: une obligation pour voyager.

Dans tous les cas, il vaut mieux faire parvenir sa requête au moins 72 heures avant la date du départ. Il est aussi à noter que depuis 2010, cette autorisation est payante et valable durant deux ans.